Saint Joseph El Biar

http://saint-joseph-el-biar.fr/

Escapade à Minorque (Voyages)

 

ESCAPADE A MINORQUE






Si ce voyage n’a pas brillé par le nombre d’anciens, il a étincelé par la qualité des participants. Nous étions 15 à parcourir cette petite île dans tous les sens. L’arrivée majestueuse à 8 h à Mahon dans ce port profond de 7km en a étreint plus d’un. Visite guidé de Mahon où Jean a tenu à nous présenter la statue du roi Alphonse III qui a reconquis l’île aux arabes en 1287. Le copieux buffet le soir à l’hôtel fut le bien venu, suivi d’un spectacle de flamenco moderne.

Ce matin c’est une virée en bateau dans les calas inaccessible par la route. Premier arrêt à Cala Saura, presque tout le monde se baigne dans une eau transparente à 25° dixit le thermomètre de Geneviève. Pendant cette heure de trempette l’équipage a confectionné une paëlla qui est la bienvenue pour tous. Visite d’autres calas et nouvel arrêt à Cala Turqueta, c’est dans ses eaux turquoise, comme son nom l’indique, que l’on prend notre deuxième bain. A 17 h nous accostons à Ciutadella pour terminer cette journée de rêve !

Dimanche messe à 11 h à Monte Toro. Là encore une surprise nous attend : la messe est animée par les élèves des Frères de saint Jean-Baptiste de la Salle de Mahon et d’alayor. Nous nous présentons aux deux Frères accompagnateurs et bien sur photos. La visite du cap Cavalleria, inaccessible en bus et tout juste en voiture se fait au milieu des chèvres et leurs cabris.

Nous attaquons notre deuxième semaine, serrât-elle plus calme ? Que nenni, après la découverte du célèbre Trepuco et du Talatit de Dalt nous rejoignons Es Grau où Jean et Geneviève nous ont ramassé deux grands filets d’oursins. Avec vin blanc et pain, l’apéro est idyllique sur les rochers. Une ventée qu’on se fait ! Merci les indigènes. L’après midi découverte de l’incontournable Binibeca, petit port de pêcheurs typique reconstitué.

Mercredi c’est le grand village néolithique d’En Gaumes que l’on parcourt, avec ses maisons en pierres qui ont plus de 3 millénaires. Un apéritif amical mais solide nous attend à Cala d’En Porter chez Jean et Geneviève. Puis une Paëlla est dégustée au célèbre restaurant Pons d’où l’on repart avec quelques souvenirs et une surcharge pondérable accumulé tout au long du séjour.

La traversée sur une mer calme s’est déroulée comme une vraie croisière Ainsi se termine ce voyage où la gaité, l’amitié et la bonne humeur ne nous ont pas quittés. C’est ce qui va nous manquer le plus !



Gabriel Pons.






DSCF5376.jpg





DSCF53821.jpg




DSCF5394.jpg







DSCF5432_1.jpg



Minorque 2009 001_1.jpg